Carême 2020 : notre lettre de liaison n°26
papa rose

4ème Dimanche de Carême

Chers amis,

Aujourd'hui, l'Eglise voit la vie en rose ! C'est le traditionnel dimanche de «Laetare - réjouissez-vous ! » en latin. Nous sommes dans la joie car l'heure de la délivrance approche : d'ici quelques semaines, la lumière de Pâques va venir. Pour le signifier symboliquement, le violet des ornements, signe de la purification et de la pénitence, s'éclaircit. Violet + blanc : cela fait du rose... C'est un petit clin d'oeil de l'Eglise pour nous dire de garder courage. Et bien sûr, comme c'est dimanche, nous ne jeûnons pas.
Que Dieu nous bénisse tous en ce dimanche !

P. Pierre AMAR

Rions en Carême

« Pâques : fête de la Résurrection, qui marque le passage de la mort à la vie, et du Carême à la crise de foie » (extrait du « Jargonnier catholique », Edmond Prochain, Editions de l'Emmanuel, p. 84).

La Parole du jour

« Le Seigneur est mon berger, je ne manque de rien » (extrait du psaume 22 que nous entendons en ce dimanche).

Entre nous

Malgré le rose, difficile de ne pas avoir le coeur un peu lourd en ce nouveau dimanche sans messe. Les sacrements vous manquent ? La messe, la confession vous manquent ? Comme c’est normal et…. comme c’est beau ! Le Seigneur, qui ne veut pas mais permet mystérieusement que nous vivions ce jeûne forcé, saura en tirer une fécondité et, certainement, un désir plus authentique. Ce qui est sûr, c’est qu’à l’heure où nous sommes si douloureusement privés de contacts vrais, le Christianisme, religion de la Rencontre, apparaît dans sa vérité. Il est un message incarné et réel. Quelqu’un et pas quelque chose. Une personne, Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme.